A propos didierlijeour

Agent immobilier, spécialiste de votre secteur et de l'immobilier à Saint-Evarzec, Fouesnant, Pleuven ainsi que Quimper et Concarneau. J’aime être proche des gens, comprendre leur projet immobilier et les accompagner dans l’intégralité de leurs démarches. J’attache une grande importance à personnaliser l’accompagnement pour chacun car la vente ou l'achat de sa maison ou de son appartement reste un des projet les plus important dans une vie. Je serai ravi de pouvoir vous accompagner dans vos projets immobiliers (vente, achat, location, investissement…). Toujours à l’écoute de mes clients, je mets à votre service toute mon expertise de votre secteur, ainsi que la puissance d’un Réseau national, pour vous aider à concrétiser votre projet.

Découvrez comment se porte le marché de l’immobilier en Bretagne

Baromètre de l’immobilier

Connu pour son énorme attrait touristique, le territoire breton présente un marché immobilier très intéressant. Comme c’est le cas depuis quelques années, les notaires signalent une hausse de la demande, ce qui représente un véritable atout pour les vendeurs. Découvrez ici le baromètre de l’immobilier en Bretagne.

Vue globale sur le marché immobilier en Bretagne

En Bretagne, le prix moyen des maisons en vente connait a légèrement évolué par rapport aux données recueillies en 2018. Pour vous procurer un appartement dans cette région française, il faut compter 2 607 €/m². Retenez toutefois que le prix varie selon le type de bien concerné.

Le prix moyen des appartements anciens

La hausse des prix constatée en fin d’année 2018 s’est confirmée au cours des trois premiers trimestres de 2019. L’immobilier Quimper connait une forte demande en appartements anciens en raison de la proximité des attractions. D’après les professionnels, le prix médian a évolué de 4,1 % et tourne autour de 2 300 €/m2.

Si vous cherchez un studio, prévoyez au moins 3 100 € pour un mètre carré. Pour les T2, T3 et T4, le prix varie généralement entre 2 500 € et 2700 €. Sur le littoral, les ventes concernent beaucoup plus le marché secondaire. Les investisseurs sont très vigilants sur la rentabilité de leur bien et intègrent parfois la revente. Selon vos besoins, vous pouvez solliciter l’aide d’un agent immobilier Concarneau afin d’estimer la valeur de votre bien pour trouver rapidement un acquéreur.

Le prix moyen des maisons anciennes

Selon le constat des professionnels, le marché immobilier de l’ancien se porte très bien dans le sud du Finistère. Cette année, on note une hausse de la demande de maisons anciennes et une diminution des stocks. Conséquence : on assiste à une légère progression des prix. Dans des villes comme Quimper, les prix ont connu une hausse remarquable et les investisseurs misent de plus en plus sur les locations étudiantes.

D’après le baromètre immobilier du mois de juin 2019, le marché immobilier de l’ancien a connu une hausse de 2,5 % dans le littoral breton. Pour acquérir une maison ancienne dans cette zone, il faut compter près de 140 000 €. Hors littoral, les maisons anciennes affichent les prix médians les plus élevés.

Le prix moyen des appartements neufs

Depuis le début de l’année, le marché du neuf en Finistère reste positif. Sur le littoral breton, notamment sur la Riviera Bretonne (Bénodet, Fouesnant et La Foret Fouesnant) l’immobilier neuf profite de la reprise du marché secondaire dans les autres départements. Le prix moyen évolue et se stabilise à 3 700 €/m². Les ventes concernent essentiellement les petites surfaces (2 ou 3 pièces). Grâce aux récentes réformes, il est possible aux acquéreurs de bénéficier d’excellentes conditions de financement, avec des taux moyens de 1,50 % pour l’achat d’un logement en neuf. Si la politique actuelle de l’État français vis-à-vis de l’immobilier se durcit, les Bretons restent attachés à la propriété immobilière. Selon un sondage, 55 % des acquéreurs de biens immobiliers en Bretagne sont originaires de cette région.

Si vous souhaitez vendre un bien, vous pouvez contacter un agent immobilier pour assurer le bon déroulement de la transaction. Que ce soit pour une estimation maison ou une estimation appartement, l’expertise de ce professionnel permettre de fixer un prix raisonnable pour votre bien.

IMMOBILIER FOUESNANT

5 Astuces pour réussir la vente de votre logement

Bonjour vous souhaitez vendre votre maison ou votre appartement mais vous n’avez pas de stratégie marketing bien défini attention vous êtes dans une position vulnérable

Bonjour je suis Didier Lijeour votre conseiller immobilier à Saint-Evarzec, Fouesnant et les environs.

Je viens vous livrer ici cinq conseils de pro pour vous aider dans la vente de votre logement dans les meilleurs délais et au meilleur prix.

L’activité principale de cette chaîne c’est de vous accompagner dans le processus complexe et anxiogène de la vente d’un bien immobilier.

Si ce type de contenu vous n’hésitez pas à liker cette vidéo à vous abonner à cette chaîne.

Si vous souhaitez aller plus loin vous pouvez également télécharger mon guide 5 conseils pour bien vendre votre logement. Que vous pouvez trouver en dessous de cette vidéo en téléchargement gratuit.

Dans la précédente vidéo nous avons vu comment établir le juste prix de vente de votre logement

  • Calculez la superficie
  • Faire une estimation avec les sites en ligne
  • Et de préférence faire appel à deux ou trois professionnels de façon à valider votre estimation.

Dans la vidéo d’aujourd’hui nous allons voir comment mettre en valeur votre logement pour attirer les acquéreurs potentiels.

Quelques questions avant de commencer. Vous pouvez répondre aux commentaires si vous le souhaitez.

  • Avez-vous déjà commencé ou prévu la vente de votre logement ?
  • Savez-vous comment faire pour mettre en valeur votre bien ?
  • Est-ce que vous avez déjà choisi sur quels supports marketing et publicitaires publier votre annonce ?
  • Est-ce que vous avez prévu de faire le nécessaire seule ou de vous faire accompagner ?
  • Vous êtes peut-être déjà projeté dans votre futur logement ?

Voici quelques conseils pour mettre en valeur votre logement à vous de voir ensuite si vous avez besoin de vous faire accompagner ou si vous préférez le faire seul. Mais n’oubliez pas une chose

UN BIEN QUI SE VEND EST UN BIEN QUI SE VOIT

Alors désencombrer au maximum votre maison ou votre appartement

Votre logement doit être « présentable », que ce soit pour des visites ou pour les photos

Sachez que 90 % des visites sur une annonce immobilière Internet se fait grâce aux photos

Il est donc important de particulièrement soigner son visuel afin que vos photos soient lumineuse

N’hésitez pas à ouvrir toutes les volets et allumé toutes les lumières.

Ensuite vous faut rédiger une annonce.

Il vous faut un texte qui accroche le lecteur, qui n’en dit pas trop mais qui lui donne envie d’en savoir plus.

Susciter l’intérêt avec de belles photos

Décrivez votre habitation sans trop en dire pour donner aux potentiels acquéreurs l’envi de cliquer sur votre annonce.

Les canaux de diffusion pour la vente de votre résidence sont également un point névralgique de la stratégie de commercialisation de votre bien. Il ne faut négliger aucun canal de communication qu’il soit local ou national, papier ou digitale !

Mais attention ne faut pas confondre la diffusion de votre annonce une multitude de supports et la multiplication de l’annonce sur le même site.

Garder à l’esprit qu’un bien diffusée sur un même site par le biais d’annonces différentes aura un effet négatif !

Il faut privilégier une seule annonce pour un bien et multiplier les supports.

Incontournable en tant que particulier vous devez diffuser votre annonce sur le site Le Bon Coin mais pas Seulement. Vous devez également la diffuser sur le site de Particuliers à Particuliers et également sur la presse locale que ce soit sur Le Télégramme ou sur le Ouest France pour les maisons et appartement dans la région de Fouesnant, Quimper ou Concarneau et plus généralement pour l’ensemble de la bretagne.

En tant que particulier vous ne pouvez pas la diffuser sur des sites comme Se Loger ; Logic-Immo ; Bien ici qui sont les leaders du marché.

Il vous faudra donc porter une attention toute particulière au texte de votre annonce.

En intégrant des mots clés afin que les internautes lors de leurs recherches trouvent votre annonce sur internet.

Ne vous privez pas non plus de votre réseau local que ce soit vos amis, vos voisins, les commerçants, les associations locales

Pour résumer

  • Il vous faut être visible partout et rester unique ;
  • Il vous faut être présent sur les réseaux sociaux et les sites de petites annonces ;
  • Il vous faut être présent sur la presse locale ;
  • Et il vous faut aussi ne pas oublier d’en parler à votre relationnel.

Dans la prochaine vidéo nous aborderons le reporting

Voir si la petite annonce que vous venez de passer et vue est trouvée, vue et regardée par les internautes.

En attendant vous pouvez retrouver ces astuces dans mon guide « 5 astuces pour bien vendre votre logement »

Il est en téléchargement gratuit sous cette vidéo.

Si cette vidéo vous a plu n’oubliez pas de Liker et de vous abonner à cette chaîne et je vous dis à très vite pour de nouveaux projets heureux

Mon guide OFFERTE

« 5 ASTUCES POUR REUSSIR LA VENTE DE VOTRE LOGEMENT »

► Le lien : http://bit.ly/Offre_guide

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Vous souhaitez en savoir plus ?

Vous souhaitez bénéficier d’un avis de valeur offert ?

Vous pouvez réserver un appel avec un membre de mon équipe.

► Le lien : http://bit.ly/DidierCalendly

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

ME SUIVRE SUR LES RÉSEAUX

► Site Web : https://didierlijeour.com/

► Facebook : https://www.facebook.com/didierlijeourimmobilier/

► Instagram : https://www.instagram.com/didierlijeourimmobilier/

► Twitter : https://twitter.com/didierlijeour

Baromètre de l’immobilier : immobilier Fouesnant

Située à l’extrême ouest de la France, la Bretagne est une péninsule de 3,2 millions d’habitants entre Manche au nord et le golfe de Gascogne au sud. Elle s’étend sur une superficie de 27 208 km² et est composée de quatre départements : le Finistère, la Côtes-d’Armor, le Morbihan et l’Ille-et-Vilaine. La région attire chaque année toujours plus de visiteurs, grâce à son paysage atypique fait de dunes, de falaises ainsi qu’un côté de granit rose. C’est une région où il fait bon vivre et où naturellement le marché de l’immobilier connaît un essor probant.

Le marché de l’immobilier

Fort de ses 2 730 km de côtes, la Bretagne offre un marché de l’immobilier très dynamique et attractif, avec vue sur mer. Ce n’est donc qu’à juste titre que la région soit la première destination pour la pêche. Elle accueille également des chantiers de construction navale ainsi que plusieurs résidences secondaires très prisées sur la côte.

En raison de l’attrait de la région, l’immobilier a constamment le vent en poupe, précisément dans le Finistère et Cornouaille. Caractérisé par une stabilité relative, le marché de l’immobilier dans le Finistère est constitué majoritairement de maisons. Le prix de l’immobilier dans le Finisterre varie entre 1 000 €/m² et 2 300 €/m² selon la localité et selon le type d’immobilier. Avec environ 74 % de maisons et seulement 26 % d’appartement pour 13 % de résidences secondaires, l’immobilier y est très facile d’accès et cette facilité fait que 69 % des habitants de la région sont propriétaires. C’est un département en pleine croissance économique où vous gagneriez à investir.

Investissement immobilier

Il existe actuellement plusieurs agences immobilières dans le Finisterre qui vous proposent des centaines de biens à l’achat et également plusieurs disponibles à la location. Le prix des appartements dans le Finistère a connu une hausse de plus de 12,5 % en 2018. Le prix médian au m² est de 1.758 € quelle que soit la surface recherchée. Les prix de l’immobilier à Quimper sont de l’ordre de 1844,53 €/m² pour les maisons contre 1637,12 €/m² pour les appartements. Bénodet est une ville calme de 3450 habitants. On y trouve 58 % de maisons pour 42 % d’appartements. Comme les autres villes du département, l’immobilier y a connu une hausse d’au moins 2,8 % en 2018. Il vous est possible de demander une estimation pour une maison ou un appartement selon vos préférences.

Bien sûr, ces prix sont à relativiser, en fonction de la situation géographique exacte du bien, mais la tendance est généralement la même dans tout le département, à quelques nuances près. Pour investir dans le Finistère, Brest et Quimper, demeure quoiqu’on dise des destinations de choix. Le marché de l’immobilier à Quimper est aujourd’hui redynamisé par de grands projets de réaménagement de ses quartiers. La ville a entrepris des travaux de rénovation pour attirer plus d’investissements immobiliers. Le prix de l’immobilier est donc susceptible de monter à court terme. Cela constitue l’assurance d’une plus grande plus-value à la revente, alors que l’investissement locatif rapporte déjà double.

Lotissement communal de Maner Ker Elo

La ville de Fouesnant a réalisé l’aménagement d’un lotissement communal à Maner Ker Elo, désormais dénommé « Résidence de Maner Ker Elo ».

Dans ce cadre, la commune met à la vente 14 lots libres de constructeur, qu’elle destine aux primo-accédants et/ou aux propriétaires de petits logements type appartement et qui souhaitent acquérir un terrain pour y construire un pavillon.
Le prix fixé par le conseil municipal est de 105 euros/m2.

Dossier de candidature :

Les personnes qui souhaitent se porter candidates à l’acquisition d’un lot doivent retirer un dossier de candidature auprès de la mairie de Fouesnant au service Etat civil 02 98 51 62 91, à partir du 15 octobre.

Les dossiers pourront être déposés jusqu’au 31 décembre à 12h00. La commission d’attribution se réunira en janvier et examinera les dossiers selon leur ordre d’arrivée. Des critères de sélection ont été déterminés par la commune.

Télécharger le formulaire d’inscription au format pdf

Le règlement d’attribution :

Le règlement d’attribution des lots est consultable en mairie ou en ligne :

Télécharger le règlement d’attribution des lots au format pdf

A lire aussi :

L’article Maner Ker Elo l’habitat collectif et individuel

Le compte rendu du Conseil municipal du 26 septembre 2019

Baromètre de l’immobilier dans le Finistère et en Cornouaille

Baromètre de l’immobilier en Bretagne

Mondialement connue à cause de ses attraits touristiques, la Bretagne est aussi une région favorable à l’investissement immobilier. La Bretagne est une région très dynamique où l’immobilier permet d’engranger des revenus intéressants. Le département du Finistère et la Cornouaille sont particulièrement rentables.

Le secteur de l’immobilier dans le département du Finistère

Le département du Finistère réunit tous les atouts nécessaires pour réaliser un investissement immobilier rentable. Les opportunités d’affaires sont notamment très variées. Vous trouverez toutes sortes d’informations sur le potentiel immobilier de Finistère sur ce site.

Profil immobilier du Finistère

Déjà en 2018, on enregistrait une hausse de 3 % des transactions immobilières. La légère diminution globale des prix des biens immobiliers explique cela. En revanche, dans la même période la demande a fortement augmenté. Les villes telles que Brest et Quimper sont les principales attractions du département. De façon générale, le prix au m² d’un appartement dans le Finistère varie entre 1100 et 2300 euros. Le prix moyen par m² est estimé à 1500 euros. En ce qui concerne les maisons, il faut prévoir pour chaque m² un budget variable entre 1200 et 3000 euros. Bien entendu, c’est à Brest et Quimper que les prix sont relativement élevés. Avec 1700 euros le m², on peut déjà trouver une bonne maison à Brest. Le bord de mer de Quimper étant très prisé, le m² d’une maison à cet emplacement peut coûter jusqu’à 2800 euros. 

Les terrains et les locations

Le prix de vente des terrains dans le Finistère est relativement stable. Il varie néanmoins d’une ville à une autre. On trouve des terrains de moins de 50 euros le m², moins de 100 euros et même de plus de 150 euros :

  • Plus de 40 % des terrains disponibles valent entre 50 et 100 euros le m² ;
  • Plus de 20 % des terrains disponibles valent entre 100 et 150 euros ;
  • Moins de 20 % des terrains disponibles valent moins de 50 euros ;
  • Moins de 10 % de terrains disponibles valent plus de 150 euros.

En ce qui concerne la location des biens immobiliers, le m² varie de moins de 6 euros à plus de 8 euros. Il faut cependant préciser que 60 % de l’offre en location coûte en moyenne minimum 8 euros le m².  



Le secteur de l’immobilier en Cornouaille

Le pays de Cornouaille est un territoire doté d’un bon potentiel immobilier. Parmi les villes où les affaires immobilières sont très florissantes, on a Quimper, Fouesnant, Concarneau…

Les anciennes constructions

En général, l’immobilier Fouesnant à une tendance haussière. En effet, les transactions immobilières observées dans cette ville sont très élevées comparativement à la moyenne en Cornouaille. D’après les chiffres, la moyenne des ventes de maisons entre 2016 et 2017 est estimée à 205 000 euros à Finistère. Cette moyenne est bien supérieure dans le pays de Fouesnant (224 000 euros). En Cornouaille, les prix des appartements ont vraiment connu une grande hausse (13 % environ) dans la période. Voici quelques indications actualisées sur les prix moyens du m² des appartements et maisons de certaines villes de la Cornouaille :

  • À Quimper, un appartement coûtera 1400 euros et une maison 1700 euros ;
  • À Concarneau, un appartement coûtera 2200 euros et une maison 2100 euros ;
  • À Fouesnant, un appartement coûtera 2500 euros et une maison 2250 euros…

Les constructions neuves et les terrains

Le pays de Cornouaille connaît aussi ces dernières années une explosion des chiffres concernant la construction des habitations neuves. Fouesnant est encore la ville la plus dynamique sur ce point. Le rapport entre le nombre de nouvelles constructions et le nombre de résidences principales est de 1,9. Pour le Finistère, la moyenne de ce rapport est seulement de 1. En ce qui concerne les terrains constructibles, on estime à environ 70 euros le prix du m² en Cornouaille.

Que retenir ? Les différentes statistiques sur l’immobilier dans le Finistère, en Cornouaille et en Bretagne en général, prouvent que ce sont de bonnes destinations pour investir. Mais, n’oubliez pas de faire appel à un agent immobilier pour mieux réussir votre investissement immobilier.

Immobilier à Quimper : un marché idéal pour les primo-accédants

PowerPoint Presentation

Avec son université et son IUT, la demande étudiante est assez forte à Quimper. Si vous cherchez à investir, privilégiez les biens permettant la colocation.

PowerPoint Presentation

Prix moyen du m² dans l’ancien : 1 400 euros 

Son évolution sur un an : – 4,2% 

Le marché de la pierre est principalement constitué de maisons de 90 à 100 mètres carrés avec trois chambres, vendues aux alentours de 150 000 euros. Ce parc immobilier répond aux attentes et au budget des primo-accédants.  » Ils constituent 40 % de la clientèle quimpéroise. Ce sont eux qui maintiennent le marché. Les ventes dites de « confort » s’effectuent au compte-gouttes « , note Claude Le Du, directeur de l’agence Maisons Guerrot du réseau Century 21. Dans le quartier Kermabeuzen, rue du Moulin-Vert, à proximité du centre-ville, un pavillon de 90 mètres carrés des années 80 s’est vendu 152 000 euros. A Kerfeunteun, un quartier apprécié pour son centre ancien, un appartement de 64 mètres carrés dans un immeuble des années 90 s’est vendu 107 000 euros. Dans le même quartier cependant, un appartement de 70 mètres carrés, dans un immeuble des années 60, est parti en une semaine à 64 500 euros, du fait de 30 000 euros de travaux à prévoir. 

La colocation à privilégier

Pour répondre aux attentes des étudiants, les investisseurs misent davantage sur des appartements F3 ou F4 proches de l’université et de l’IUT, au sud de la ville, et le long des lignes de bus. 

Crédits immobiliers : les taux vont de records en records

Source : https://www.boursorama.com/patrimoine/actualites/credits-immobiliers-les-taux-vont-de-records-en-records-d63d23b7079f907d12e85b143ee1814b

Les courtiers en prêts immobiliers anticipent des taux d’emprunt encore en baisse pour le mois de septembre (jusqu’à 0,58% sur 20 ans). Pourquoi cette nouvelle baisse ? Les taux vont-ils bientôt remonter ?

Des taux d’appel à 0,58% sur 20 ans

Les taux des crédits immobiliers n’en finissent pas de battre des records. Selon les courtiers en prêts immobiliers, même si toutes les banques n’ont pas encore donné leurs grilles de taux, la tendance qui se dessine sur le mois de septembre laisse entrevoir une nouvelle baisse des taux d’emprunt.

Empruntis affirme qu’il est désormais possible d’emprunter à 0.58% sur 20 ans. Si les taux les plus attractifs sont réservés aux meilleurs profils, le courtier estime que la tendance baissière est bien plus large et profite à l’ensemble des emprunteurs.

De son coté, VousFinancer indique qu’une grande banque nationale propose, avant négociation, des taux d’appel records : 0,25% sur 7 ans, 0,35% sur 10 ans, 0,60% sur 15 ans et 0,80% sur 20 ans (contre 1,40% en septembre 2018 sur 20 ans). Ces taux sont néanmoins réservés aux meilleurs dossiers : pour en bénéficier, il faut gagner plus de 80 000 € à deux et avoir plus de 15% d’apport, hors frais, soit 25% du montant du bien au total. Néanmoins, au global, le courtier estime que tous établissements confondus, les taux de crédit immobilier moyens sont encore baisse à 1,15% sur 15 ans, 1,35% sur 20 ans et 1,55% sur 25 ans.

Pourquoi les taux sont ils encore en baisse ?

Pendant la période estivale les banques ont plutôt pour habitude de relever leurs taux afin d’éviter un afflux trop important de dossiers. Mais cette année il n’en a rien été. Plusieurs explications à cela. 

Tout d’abord, la semaine dernière, la Banque centrale européenne (BCE) a encore baissé son taux directeur (déjà négatif) de 10 points de base. Celui-ci est passé de – 0,40% à – 0,50%. Son objectif est d’inciter les banques à réinjecter leurs liquidités dans l’économie via le crédit et ainsi booster la consommation et l’emploi. En clair, une banque qui place 100 euros de liquidités auprès de la BCE, ne récupère que 99,5 euros. Les banques préfèrent donc prêter, même à taux (et rentabilité) très bas, plutôt que payer 0,5% pour déposer leurs liquidités inutilisées auprès de la BCE.

Les banques ayant toutes la même stratégie (placer leurs liquidités via le crédit), elles se livrent une concurrence féroce pour attirer les meilleurs profils. Cette concurrence contribue elle aussi à tirer les taux vers le bas.

Les taux vont-ils remonter ?

La BCE semble disposée à maintenir sa politique de taux bas encore pendant quelque temps. Christine Lagarde, qui prendra bientôt la tête l’institution, a confirmé son souhait de maintenir ce cap. L’environnement de taux devrait donc rester encore très bas dans les prochains mois.

Dans ces conditions, des taux d’emprunt immobilier à moins de 1% pourraient devenir la norme …Crédits immobiliers : les taux vont de records en recordsDans ces conditions, des taux d’emprunt immobilier à moins de 1% pourraient devenir la norme …